Vous êtes ici : UFR des sciences de la santé Simone VeilFRRechercheLes laboratoiresPharmacoépidémiologie et Maladies Infectieuses (PHEMI)

UMR/CNRS

Institut photonique d'analyse non-destructive européen des matériaux anciens (IPANEMA)

Adresse :
Université Paris-Saclay Site du Synchrotron SOLEIL BP48 Saint-Aubin
91192 Gif Sur Yvette
Mail :
http://ipanema.cnrs.fr/
Complément coordonnées
Directeur :
Loïc Bertrand
loic.bertrand@synchrotron-soleil.fr

Informations générales

Rattachement(s) externe(s) : Ministère de la Culture

Référence : USR3461

Département : Physique

Organisation

Composition de l'équipe
- 5 permanents scientifiques et ingénieurs (CNRS : 3, SOLEIL : 2)
- 5 personnels en CDD
- 3 étudiants en thèse
- Une vingtaine de projets soutenus par an

Activités

Axe(s) de recherche

1 - Pôle : Culture - Patrimoine, 1 - Pôle : Matériaux innovants : de leur genèse aux applications

Thèmes de recherche

IPANEMA est un laboratoire de développement de méthodes avancées de caractérisation de matériaux de l’archéologie, des paléo-environnements, de la paléontologie et du patrimoine culturel, et d’accompagnement de recherches synchrotron avec des utilisateurs externes hébergés sur la plateforme. Pour ce faire, IPANEMA développe et met à disposition un ensemble de techniques pour préparer les prélèvements, étudier artefacts et échantillons, analyser statistiquement les jeux de données collectées.

Matériaux anciens ; Nouvelles méthodes d’imagerie synchrotron de balayage et plein champ : rayons X, UV/visible ; Processus physicochimiques de vieillissement au temps long de tissus biologiques en contextes paléontologiques et archéologiques ; Témoins paléo-environnementaux ; Matières premières, techniques de fabrication et altération d’artefacts et ecofacts archéologiques et culturels ; Méthodologie globale d’étude de matériaux anciens.

IPANEMA est une unité mixte CNRS / ministère de la Culture / Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines / MNHN (USR 3461).
Les infrastructures d’IPANEMA sont construites par la Région Île-de-France et son équipement initial est financé par l’État français dans le cadre du CPER 2007—2013.