Vous êtes ici : UFR des sciences de la santé Simone VeilFRRechercheLes laboratoiresCentre de Recherche en épidémiologie et Santé des populations (CESP)

UMR/INSERM

Centre de Recherche en épidémiologie et Santé des populations (CESP)

Adresse :
Hôpital Paul Brousse Bâtiment 15-16 16 avenue Paul Vaillant Couturier
94807 VILLEJUIF CEDEX
Tél :
01 77 74 74 01
Fax :
01 77 74 74 03
Mail :
jean.bouyer@inserm.fr
Complément coordonnées

Secrétariat :
Christelle Robin
01 45 59 51 82
christelle.robin@inserm.fr

Informations générales

Structure(s) de rattachement :

UFR des sciences de la santé Simone Veil

Rattachement(s) externe(s) : Déterminants sociaux, inégalités sociales, risques professionnels, cohortes, cancer, infection VIH/Sida - Vieillissement - Troubles musculo-squelettiques, épidémiologie

Tutelle : INSERM

Référence : UMR U687

Département : Biologie, médecine, santé

Organisation

Composition de l'équipe

Directeur du CESP :
M. Jean Bouyer
jean.bouyer@uvsq.fr

Directrice d’EPREC :
Mme Bénédicte Stengel
benedicte.stengel@inserm.fr
Co-directeur d’EPREC :
M. Ziad Massy
ziad.massy@apr.aphp.fr

Effectifs :
16, au total pour l’équipe EPREC

Equipe de recherche n°5 :
Épidémiologie et recherches translationnelles sur les maladies rénales et cardiovasculaires (EPREC)


Activités

Axe(s) de recherche

Recherche clinique, innovation technologique, santé publique

Thèmes de recherche

Le projet d’équipe est dédié à l’étude de la maladie rénale chronique, du diabète et des maladies cardiovasculaires. Il s’intéresse particulièrement aux interactions entre ces pathologies, à leurs facteurs et biomarqueurs de risque ainsi qu’aux pratiques cliniques dans ces domaines. Nos travaux s’appuient sur de larges cohortes cliniques ou en population incluant des biothèques et se développent selon trois axes de recherche :
- le premier vise à décrire la spécificité des atteintes cardiovasculaires dans la maladie rénale chronique afin de comprendre les mécanismes sous-jacents et le rôle de divers facteurs tels que le sexe, les désordres métaboliques et endocriniens, notamment la résistance à l'insuline et les toxines urémiques ;
- le second vise à identifier les déterminants, les biomarqueurs et les interactions gènes-environnement associés à l'incidence et à la progression de la maladie rénale chronique, ainsi qu’à ses complications non-cardiovasculaires ;
- le troisième s’intéresse à l’évaluation des pratiques cliniques, leur tendance et leur impact sur la santé ainsi qu’à l'apport des nouvelles technologies de l'information dans la diffusion des avancées de la recherche dans la prévention et le traitement de ces maladies.

Partenariats

Coopérations internationales

Université de Montréal ; Université de Sherbrooke ; Université du Québec ; IRRST (Canada)
IARC ; UNAIDS ; USAID
Finnish Institute of Occupational Health (Finlande)
National Institute of Occupational Health (Danemark)
Karolinska Institute; National Institute for Working Life (Suède)
London School of Hygiene and Tropical Medicine; University College of London; Institute of Occupational Medicine (Royaume-Uni)
Institut de Médecine tropicale (Belgique)
Institute of communicable Diseases (Afrique du Sud)
Projet européen COST B13 sur les lombalgies
Projet European Science Foundation sur les inégalités sociales de santé
Max-Planck-Institut für Bildungsforschung; Institut für Medizinische Soziologie (Allemagne)
Department of Environmental Medicine (Japon)
Hôpital Le Dantec (Sénégal)

Coopérations industrielles

Participation à des instances scientifiques de l'INSERM et de l'ANRS, comités de sélection de projets, comités de rédaction de revues.
L'unité 687appartient à l'IFR 69. Partenariats avec équipes INSERM, CNRS, universitaires, InVS. Réseaux avec des acteurs de terrain (médecins du travail, centres d'examen de santé...).